•  

     

    L'histoire débute en 1235, date à laquelle un Irlandais, dénommé Patrick Walton, après un naufrage en Vendée, fit connaître en France la façon d'élever les moules sur des pieux de bois immergés.

    Histoire contestée par les Charentais, qui expliquent que la technique du "bouchau" (une sorte de vanne), fût inventée par eux au xème siècle.

    La marinière, blouse charentaise qui descend plus bas que la taille, a donné son nom à une préparation régionale où un hachis d'échalotes est revenu dans du beurre et mouillé de vin blanc.

     

    Un plat typique du Nord de la France, et un classique de la fameuse Braderie de Lille, ou quantité de moules sont consommées chaque année ! Servies avec des frites et une bonne bière Jeanlain.

     

    Ingrédients pour 4 personnes :

    - 3.2 kg de moules (bouchau/hollande)

    - 5 ou 6 échalotes ou 1 gros oignon

    - 1 bouquet de persil frais haché

    - 300 ml de vin blanc sec

    - 2 branches de céleri (facultatif)

    - 2 belles tomates pelées et égrainées (facultatif)

    - une pincée de curry (facultatif)

    - beurre

    - poivre

     

    Commencez par nettoyer les moules dans l'évier (eau froide et vinaigre blanc), grattez les moules afin de retirer le sable, les algues et coquillages collés dessus.

    Jetez les moules qui sont cassées ou déjà ouvertes.

    Dans une grand faitout, faites chauffer le beurre, ajoutez y les échalotes ou oignons émincés très finement.

    Pelez et égrainez les tomates. Ajoutez les, en petits morceaux.

    Ajoutez le céleri lavé.

    Ajoutez les moules propres et égouttées, mélangez bien le tout.

    Ajoutez le poivre, le curry, le vin blanc.

    Couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que toutes les moules soient  bien ouvertes.

    Personnellement, je rajoute toujours 500 ml d'eau en plus, car nous aimons qu'il y ait beaucoup de jus, pour y tremper nos tranches de pain.

    Servez bien chaud, parsemez de persil frais haché, accompagné de frites fraîches maison bien dorées.

     

    REGALADE ASSUREE !!...

     

     


    votre commentaire
  • Gratin au saumon rose

     

     

    J'avais très envie de poisson, et plus particulièrement de saumon, je me suis donc rendue chez mon poissonnier et j'ai acheté un beau pavé de saumon rose. Seulement, arrivée à la maison, je me suis demandée comment j'allais bien pouvoir le préparer, une papillote ? C'est très bon c'est vrai mais un peu trop banal en ce qui me concerne, Poché ? Non !! Un poisson aussi noble mérite bien mieux je trouve !

    Alors, j'ai réfléchis et comme j'avais décidé que je ferais aussi des pommes de terre, je me suis dit "pourquoi ne pas allier les deux en réalisant un gratin ?"

    Excellente idée, j'adore les gratins !

    J'ai poché mon pavé de saumon avec du court bouillon (pour lui donner plus de goût), et je l'ai réservé.

    J'ai épluché plusieurs pommes de terre que j'ai coupé en tranches très très fines (au couteau s'il vous plaît ! Le robot est certes plus rapide mais les tranches ne sont pas toujours très régulières à mon goût).

    J'ai beurré 3 petits plats à gratin (individuels), j'ai disposé une première couche de tranches de pommes de terre, je les ai nappées de fromage ail et fines herbes de type Boursin ou Tartare, j'ai ajouté le saumon émietté par dessus et j'ai fini par des tranches de pommes de terre, sel/poivre et une pointe de muscade. De la crème liquide entière et parsemé d' emmental râpé.

    Chaque petit plat à gratin étant rempli de la même manière.

    Mon four ayant préchauffé environ 20 mn assez fort, j'ai déposé sur la plaque les trois petits gratins en baissant la température de mon four, ils ont cuit environ 25mn et ont gratiné. 

    Je les ai servis accompagnés de haricots verts extra fins.

    Un plat complet et équilibré.

    C'est aussi un plat facile et rapide à réaliser, et vraiment délicieux, une bonne manière de faire manger du poisson aux plus récalcitrants.

     


    votre commentaire
  •  

    Salut les gourmands.

    Vous le savez j'adore le poisson, j'en mange très souvent du coup j'ai besoin de varier les plaisirs en changeant de poisson et de recette régulièrement pour ne pas me lasser.

    Cette fois, j'ai choisi de préparer un plat dont je raffole, il s'agit de la fameuse brandade de morue.

    Spécialité de Nice créée à Alès qui s'est répandue dans toute l'Occitanie du Languedoc jusqu'aux Pays Catalans.

    Elle est facile à préparer bien qu'un peu longue car il faut au préalable dessaler la morue de 24h à 36 h.

    Vous faites ensuite une purée maison avec des pommes de terre cuites dans un bouillon cube de volaille, et un peu de curcuma (c'est ma petite touche perso), ensuite au presse purée vous écrasez les pommes de terre, vous y ajouter de la crème entière , un peu de lait, de la muscade, sel et poivre, un jaune d'œuf, un peu de fromage râpé au choix. Mélangez bien le tout. Hachez du persil et ajoutez le à la purée, puis pochez la morue que vous aurez dessaler avant en ayant pris soin de changer l'eau deux ou trois fois. Emiéttez la morue et ajoutez la à la purée, mélangez.

    Préchauffez le four.

    Pendant ce temps, mettre cette purée dans un grand plat ou dans des raviers individuels.

    Mettre au four pour réchauffer environ 20 mn puis mettre sous le gril, gratinez juste un peu.

    Servez cette brandade avec une salade verte par exemple.

     

    Gratinez juste un peu.


    votre commentaire
  •  

    Ayant très envie de saumon j'ai décidé de changer ma façon de le préparer.

    Souvent, je fais une sauce à l'aneth ou une autre sauce très classique avec ce poisson mais je me suis dit : pourquoi ne pas faire une sauce Provençale ? C'est vrai qu'avec cette sauce, on fait généralement plus du poisson blanc, mais la cuisine est faite pour être variée et changeante, c'est ça qui en fait sa richesse.

    J'ai donc poché légèrement les filets de saumon puis les ai réservés.

    J'ai préparé ma sauce Provençale  :

    Dans une sauteuse, j'ai fait chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive, j'y ai ajouté un oignon finement émincé, un poivron, une boîte de pulpe de tomate, deux sucres, deux gousses d'ail, sel et poivre, de l'origan,  une pincée de paprika, une pincée de piment d'Espelette.

    Faites revenir l'ensemble en mélangeant régulièrement.

    Vous pouvez laisser votre sauce telle quelle ou comme moi, la mixer finement.

    Ensuite,

    posez délicatement les filets de saumon sur une feuille de papier aluminium badigeonnée d'huile d'olive, versez de la sauce par dessus.

    Vous pouvez encore mettre vos ingrédients dans des sachets cuisson pour papillote.

    Cuire au four environ 30 mn.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique